Série consommer mieux et moins cher – Partie 1

Vous aimez magasiner et faire des économies, mais vous restez parfois surpris(se) devant la quantités de sacs poubelles que vous produisez à chaque semaine? Et que dire du bac de recyclage de la maison qu’il faut toujours vider dans le grand bac extérieur? Vous avez peut-être entendu parler du mouvement « Zéro Déchets » qui gagne des milliers d’adeptes à travers le monde, entre autre grâce aux conférences de Béa Johnson?

Le mouvement gagne en popularité au Québec, et plusieurs blogues d’ici vous proposent des idées pour réduire au maximum votre production de déchets. Puisque nous aimons aussi les rabais, nous avons pensé vous offrir quelques conseils qui vous permettent de combiner les deux.

À l’épicerie

  • Choisir des produits peu emballés ou en vrac. Souvent, vous ferez des économies, car en bout de ligne c’est vous et non l’entreprise qui payez pour de jolis emballages!
  • Limiter sa consommation de produits emballés dans les plats en styromousse, car ils ne se recyclent pas. Viande hachée, légumes emballés, etc.
  • Pour la viande, difficile de se sauver du styromousse, à moins d’aller à la boucherie. Vous pourriez opter pour les gros formats moins chers, que vous congelez en plus petites portions. Vous pourrez au moins réduire la quantité de styromousse dans vos déchets.
  • Apporter des sacs à légumes réutilisables, et éviter les petits sacs de plastique offerts en épicerie. La différence de poids sera à peine perceptible par la balance.
  • Vous avez peut-être entendu parler de l’entreprise SAKSAC ? Ils proposent de très jolis sacs à vrac ou à légumes en tissu. En plus, ils sont confectionnés à la main, au Québec, par des entreprises d’insertion sociale et professionnelle.

Acheter plus, mais sans gaspiller!

  • Sur les étiquettes de prix, il est toujours indiqué le prix par rapport au poids (par 100g), au volume (par 100ml), etc. Vous pouvez donc regarder quels craquelins, céréales ou pot de yogourt vous coûte moins cher. Vous remarquerez que les gros formats reviennent souvent moins chers que les petits formats en rabais!
  • Vous consommez alors un gros emballage, au lieu de plusieurs petits.
  • Congeler vos extras de viande dans des plats de type Tupperware. Plus robuste, ils ne briseront pas contrairement aux plats de moindre qualité. Les aliments vont se conserver plus longtemps, en plus d’éviter les brûlures par le froid, et les légumes/fruits pris en blocs de glace!
  • Préparer de plus grosses recettes, et congeler les surplus en portions. Parfait quand on ne sait pas quoi apporter en lunch, ou quand ça nous tente moins le matin. Économie d’argent en évitant le resto, et économie d’emballage en évitant l’épicerie.
  • Apporter sa collation dans un plat de plastique au lieu d’un sac ziploc. Vos fruits dans un sac en filet de tissu, pour éviter qu’ils ne tombent dans le fond de votre sac.

Pour vos achats

  • Vous allez magasiner ou à la pharmacie? Les sacs réutilisables vous y seront également utiles! Certains modèles pliables peuvent facilement entrer dans votre sac à main, ou rester dans votre coffre d’auto.
  • Si vous oubliez votre sac réutilisable, et que vous faites un achat dans un magasin, mettez vos prochains articles dans le même sac. Ainsi, vous aurez 1-2 sacs au lieu de 7-8 sacs après votre virée magasinage.
  • Vous pouvez aussi réutiliser vos sacs de plastique en les utilisant en sac pour les petites poubelles de la maison : salle de bain, dans le salon, le sous-sol, etc. Vous évitez d’en acheter, ce qui est déjà un bien pour votre budget et l’environnement.

Et le papier…

  • Choisir des produits faits de matières recyclées ou récupérées (papier de toilette, feuilles, etc.)
  • Apposer le collant « Pas de circulaires » sur votre boîte postale, puisque toutes les circulaires sont disponibles en ligne. Vous pouvez aussi télécharger des applications mobiles, qui permettent de rechercher les meilleur rabais! Ex. lesventes.ca pour les ventes et soldes, ou Reebe et Flipp pour les circulaires.

L’important, c’est d’y aller une étape à la fois! Il ne faut surtout pas vous imposer trop vite une nouvelle manière de faire qui ne vous convient pas. Inutile d’être radical(e) et de viser le Zéro Déchets, vous pouvez simplement évaluer où vous pourriez réduire, et faire des améliorations en ce sens. Après quelques mois, si c’est un succès, vous pourriez vouloir trouver de nouveaux moyens et progresser dans votre démarche.

En espérant que ces conseils vous soient utiles, bon magasinage et bonnes économies!

L’équipe lesventes.ca